4 conseils à suivre pour réussir ses recrutements


Dénicher le bon talent qui s’épanouira dans votre entreprise et contribuera à sa réussite peut être un véritable défi. Pour éviter une erreur de casting et le risque financier que cela implique, je conseille à mes clients de s’interroger au préalable sur leurs besoins et de bien définir leurs critères de recherche. Voici 4 conseils qui vous aideront à optimiser votre processus de recrutement.

1- Rédiger une fiche de poste claire et efficace

Faites le tour de l’équipe pour laquelle vous recrutez afin de rédiger un contenu de poste bien précis : missions attribuées, niveau de responsabilité, expérience (débutant.e ou confirmé.e), compétences nécessaires (maîtrise d’un logiciel ou d’une langue étrangère), qualités personnelles qui donneront de la plus-value à la fonction (proactivité, discrétion, sociabilité, etc.).

Cette mise au point vous permettra de dresser un portrait au plus proche de vos attentes et de vos besoins. Un descriptif de poste qui ne correspond pas ou plus à la réalité risque d’aboutir à une incompréhension ou une incompatibilité entre la future recrue et votre entreprise, voire à son départ anticipé avant la fin de la période d’essai.

Rappelez-vous que la fiche de poste doit aussi séduire le.la candidat.e, sa rédaction doit donc être soignée… et attractive !

2- Préparer un programme d’intégration

Le succès d’un recrutement repose également sur la manière dont se passe l’intégration. Dans la majorité des cas, un programme type pour la première journée est mis en place (présentation de l’entreprise, visite des locaux, déjeuner avec l’équipe, tour d’horizon des équipements techniques/ressources, etc.) qui pourra s’étendre sur plusieurs jours lorsque des formations internes sont prévues.

Durant cette période, il est nécessaire de faire des points réguliers avec le salarié pour vérifier ses ressentis sur le poste et lever d’éventuels doutes. L’accompagnement est pri-mor-dial ! N’hésitez pas à désigner un tuteur ou mentor pour aider votre nouvelle recrue à se familiariser à son poste dans les meilleures conditions et à mieux appréhender la culture et les rouages de l’entreprise.

Pour accueillir plus chaleureusement les nouveaux entrants, des kits de bienvenue peuvent être offerts. On y trouve souvent des accessoires de bureau personnalisés à l’image de l’entreprise (carnet, stylo, clé USB, etc.) qui favorisent le sentiment d’appartenance et permettent de s’approprier plus rapidement l’espace de travail. Ces packs ont l’avantage de véhiculer une image forte de votre société et de promouvoir votre marque employeur. Alors investissez sur ces petites attentions qui vous mettent en avant !

Vous trouverez des idées dans le manuel d’intégration très complet proposé par LinkedIn en cliquant sur le lien suivant : https://business.linkedin.com/content/dam/business/talent-solutions/regional/fr_FR/site/pdf/tipsheets/onboarding-in-a-box-fr-fr.pdf

3- Définir le juste salaire

Même si le bien-être n’a pas de prix aux yeux des salariés, il n’empêche qu’un salaire attractif peut les inciter à bouger. Renseignez-vous sur les tendances du marché pour fixer une rémunération qui soit juste en vous basant notamment sur les critères correspondant au poste à pourvoir (expérience, technicité, secteur, région, etc.). Si la fourchette annoncée est trop basse, des profils intéressants peuvent être écartés au cours du processus de recrutement et vous faire passer à côté du profil idéal. A ne pas négliger les avantages sociaux (participation, tickets restaurants, mutuelle d’entreprise, etc.) qui sont également déterminants dans le choix des candidats.

Vous pouvez télécharger l’étude de rémunérations de mon cabinet en cliquant sur le lien suivant : https://delphinesala.com/wp-content/uploads/2017/02/Delphine-Sala-Etude-de-Rémunérations-2015-2016.pdf

 4- Préparer la trame de l’entretien

Prenez le temps d’analyser le CV et de lister les points à vérifier ou à approfondir. Pensez à élaborer un canevas qui vous servira de guide au cours de l’entretien. L’échange avec le candidat doit vous permettre de déterminer s’il correspond au poste, d’évaluer son degré de motivation, de sonder son savoir-être et son intérêt à rejoindre l’entreprise, etc. C’est le moment de le laisser s’exprimer sur son parcours à travers une discussion ouverte et sincère ! Rappelez-vous qu’au-delà des compétences techniques, vous devez vous assurer que sa personnalité s’adaptera et correspondra à l’environnement que vous lui proposez et qu’il.elle sera à l’aise avec sa future équipe.

***

Pour réussir un recrutement et vous donner le maximum de chances de pérenniser votre embauche, il est essentiel de mettre l’accent sur la période d’intégration qui devrait faire partie intégrante de la culture de toute entreprise. Trop souvent négligée ou sous-estimée, faute de temps ou de ressources, elle est pourtant incontournable et contribue à valoriser votre marque employeur en véhiculant une image positive auprès des candidats. N’oubliez pas que leur parole se libère sur les réseaux sociaux !